Chantilly

Ville de Chantilly - Site Officiel

vendredi 22 octobre 2021

A La Une

Gestion des conflits et médiation de voisinage

Gestion des conflits et médiation de voisinage

La médiation est une démarche volontaire, qui sert à établir ou rétablir la communication entre les parties concernées.

Pas toujours facile de vivre en parfaite harmonie avec ses voisins… !

Pourtant se respecter, se rendre des services mutuels, être bienveillants et solidaires avec réciprocité est un facteur d’équilibre et de bien-être.

A l’inverse, quand on ne se supporte plus, quand les tensions vont jusqu’aux invectives, aux insultes, aux violences, la vie peut devenir insupportable et entrainer un stress majeur, facteur de mal être, de troubles du sommeil, voire de dépression…

Consciente de ces difficultés entre voisins, la Ville de Chantilly a mis en place, depuis plusieurs années déjà, un Comité de médiation, groupe de personnes bénévoles – nous sommes actuellement sept – formés à l’écoute, à l’impartialité, à la confidentialité, et prêts à vous soutenir dans la recherche de solutions avec vos voisins.

Concrètement :
Un conflit ? Vous vivez un conflit avec quelqu’un de votre voisinage ? Vous avez tout essayé ?
Quels types de conflits ?  Conflits de voisinage liés à du bruit, animaux, propreté, odeurs, incivilités…
Comment faire une demande de médiation ? Expliquer en quelques mots la situation et déposer votre demande par écrit à l’accueil de la mairie de Chantilly

Votre contact : Dominique Delahaigue, Conseillère municipale déléguée à la Médiation, d.delahaigue@ville-chantilly.fr

COMMENT SE PASSE LA MEDIATION DE VOISINAGE ?

La médiation est un processus par lequel des médiateurs/médiatrices aident des personnes ou des groupes, en situation conflictuelle à :

• expliquer ce qui se passe,

• établir la communication entre eux,

• explorer et trouver leurs propres solutions,

• conclure si possible un accord réaliste, juste et satisfaisant pour tous.

La médiation est une démarche volontaire, elle doit permettre d’établir ou de rétablir la communication entre les parties concernées.

QUEL TYPE DE CONFLIT ?

Conflit de voisinage au sujet du bruit, des animaux, de la propreté, du vandalisme, d’incivilités, d’intolérance…

COMMENT SOLLICITER UNE MEDIATION ?

Toute personne habitant Chantilly peut solliciter une médiation. Un intermédiaire (parent, voisin, assistant social, police, justice, etc…) peut également le faire.

Déposez votre demande par écrit en mairie – Un formulaire est à votre disposition.

Votre contact : Dominique Delahaigue, Conseillère Municipale Déléguée à la Médiation, qui centralise les demandes. -> d.delahaigue@ville-chantilly.fr

QUI SONT LES MEDIATEURS/MEDIATRICES ?

• Ce sont des personnes volontaires, bénévoles, formées aux techniques de médiation : écouter, apaiser, clarifier et animées du souhait de rendre service dans un esprit d’engagement citoyen.

• Ni juges, ni arbitres dans le conflit.

• Les médiateurs/médiatrices sont strictement tenus à la confidentialité et à l’impartialité et travaillent en binôme.

COMPOSITION ET ROLE DU COMITE DE MEDIATION ?

Composition du Comité de Médiation :

Nous sommes 7 médiateurs, médiatrices élus ou non élus.

Mme Dominique Delahaigue, Mr Claude Van Lierde, Mr Jean Yves Périé, Mme Nicole Daval, Mr Joseph Lecamus, Mme Benedicte Persyn, Mme Samantha Ballot.

Rôle du Comité de médiation :

• Accueillir la demande écrite et vérifier si une médiation est appropriée

• Décider quel binôme de médiateurs/médiatrices traitera la demande.

• Si la médiation n’est pas appropriée ou si elle n’aboutit pas, proposer un service adéquat (médiation familiale, conseil conjugal, service de protection de la jeunesse, prud’hommes, inspection du travail, centre communal d’action sociale, etc…) ou suggérer des lieux pour se renseigner sur le droit (syndicat, permanence juridique, association de défense des locataires ou des consommateurs, etc…)

COMMENT CELA SE PASSE CONCRETEMENT ?

- Le binôme de médiateurs/ médiatrices, prend rendez-vous avec la partie « A » qui a fait la demande (souvent à son domicile) et l’écoute (une ou plusieurs fois si nécessaire). Cette écoute est parfois suffisante pour dénouer la situation.

- Si non, le binôme contacte la partie « B » et l’écoute également.

- Si les deux parties sont d’accord sur le différend qui les oppose, souhaitent trouver ensemble une solution, et acceptent le principe de la médiation qui leur a été expliqué, un rendez-vous de médiation sera organisé.

- La médiation proprement dite réunit les parties du conflit et se déroule dans un lieu neutre convenu avec les parties.

- Le binôme de médiateurs est présent, rappelle les règles de fonctionnement de la médiation conformément à la Charte de médiation.

CHARTE DE MEDIATION DE VOISINAGE DE LA VILLE DE CHANTILLY

ALes médiateurs et les médiatrices, dans l’exercice de leur fonction, doivent se conformer à un certain nombre d’obligations.

1 – SUR LE PRINCIPE DE LA MEDIATION

rappeler que cette médiation est un service proposé par la mairie sous l’égide de personnes désignés pour leur expérience en matière de gestion des différends et qu’il n’est en aucun cas un organe de médiation au sens strict, ni juridictionnel.

- présenter la médiation et souligner que son processus requiert à tout moment l’accord de tous les participants.

- rappeler aux parties qu’elles peuvent consulter, à tout moment de la médiation, un conseil ou toute autre personne qualifiée (psychologue, médecin, juriste, expert.).

2 – SUR LE DEROULEMENT DE LA MEDIATION

• favoriser un climat de compréhension, de tolérance et de respect mutuel.

• s’assurer que chacune des parties puisse exprimer son point de vue.

• encourager l’échange d’informations entre les parties.

• faire preuve d’impartialité.

• interrompre une médiation si les règles de la présente Charte ne sont pas respectées.

3 – SUR LES RESULTATS DE LA MEDIATION

• ne pas faire pression sur les parties pour obtenir leur adhésion à un accord ; celui-ci doit toujours être librement consenti.

• vérifier que les parties ont bien compris leur engagement et qu’elles sont en mesure de le respecter.

• laisser un temps de réflexion à chaque partie avant de s’engager.

• s’engager par un accord bilatéral, formalisé, de préférence, écrit.

• proposer un suivi de l’accord dans le temps.

4 – SUR L’ETHIQUE ET LA COMPETENCE DU MEDIATEUR OU DE LA MEDIATRICE

• la confidentialité du contenu des discussions et de l’accord est totalement garantie.

• si le médiateur/trice connaît une des parties, en informer l’autre avant de commencer la médiation, expliquer à quel titre il ou elle la connaît et demander à l’autre son accord.

B. Le médiateur ou la médiatrice dispose du droit d’interrompre une médiation à tout moment en expliquant ses raisons aux parties en leur donnant la possibilité de continuer la médiation avec une autre personne du Comité de médiation.

Chantilly Mag

Téléchargez le dernier Chantilly Mag (PDF) en cliquant sur l’image ci-dessous :



Les manifestations

Téléchargez le dernier agenda des manifestations (PDF) en cliquant sur l’image ci-dessous :